retour à l'accueil Conseil scientifique
Qui était Vasco Sanz
QUI ÉTAIT VASCO SANZ
IZIK KARAHANOGLOU prix 2013
Conseil scientifique Prix Lauréate 2010 Lauréat 2011 Lauréat 2012 Lauréat 2013 Lauréat 2014 Conseil scientifique
Recherche & liens
Devenez donateur
VASCO SANZ FUND / FONDS VASCO SANZ
Newsletter & Contact
Accueil
home Un pas en avant dans la méthodologie d'analyse du cerveau Mme Isik Karahanoglu a mis au point une analyse de l’activation cérébrale en IRM fonctionnelle potentiellement révolutionnaire nommée “Total Activation”, qui permet de détecter des changements sans à priori sur les moments (détection temporelle) ou les régions (détection spatiale) dans lesquels une activation a lieu. Ceci est novateur car contraire à la méthode classique, où les moments de l'activation cérébrale sont définis par une stimulation connue ou sont mesurés seulement pour une région d'intérêt donnée. La méthode représente une adaptation sophistiquée des principes de détection de signal en sciences de l’ingénierie, employée pour modéliser des données, en lien avec l’IRM fonctionnelle et correspondant à la physiologie cérébrale. Cette méthode extrêmement originale et nouvelle, directement issue d'un travail personnel de cette jeune chercheuse, donne une précision beaucoup plus grande à l‘imagerie cérébrale, particulièrement à l’état de repos ou durant l’activité spontanée du cerveau. Elle pourrait permettre d'investiguer et de localiser des activations produites par des événements mentaux purement internes et invisibles autrement, comme les rêves, les souvenirs en mémoire, ou des pensées ruminatives chez des patients. ______________________________________ _______________________________________________________________ RAPPEL - L'imagerie par résonance magnétique (IRM) permet de reconstruire une image en deux dimensions puis en trois dimensions de la composition chimique et donc de la nature des tissus biologiques explorés. Elle donne des images comme celles ci-dessous : - L’IRM fonctionnelle est une application permettant de visualiser, de manière indirecte, l'activité cérébrale. Il s'agit d'une technique d'imagerie utilisée pour l'étude du fonctionnement du cerveau. Elle consiste à enregistrer des variations minimes du taux d’oxygène dans le flux sanguin local cérébral, lorsque ces zones sont stimulées. L’IRM fonctionnelle est utilisée comme outil, depuis maintenant environ 15 ans, en neuroscience et psychologie pour l’étude de maladies telles que l’épilepsie, la schizophrénie, la dépression, la maladie d’Alzheimer ou le Parkinson. Lire le travail de recherche
Qui sommes-nous?